05.20.14

Ma plus grande déception de trader

 

Une des règles de base pour survivre en bourse est d’utiliser un Stop Loss ou un stop de protection en français dans le texte et les marchés de la bourse.

 

Le stop permet de déterminer un seuil de perte maximum au-delà duquel on coupe la position, comme expliqué ici http://interactiveoption.net/. On estime ainsi qu’au-delà d’un certain niveau, l’erreur d’appréciation de la prise de position est trop importante pour pouvoir être corrigée ultérieurement. Placer un stop loss à 8% signifie qu’en cas de baisse de 8% du cours, vos titres seront vendus automatiquement.

 

Comme tous, je traîne quelques casseroles derrière moi. C’est la règle du jeu selon http://www.forbes.com/profile/carl-icahn/. Celle dont je vais vous discourir me reste encore en travers de la gorge tellement elle fut stupide et lourde de conséquences pour mon apprentissage.

 

JNPR Networks m’avait déjà fait connaitre l’ivresse des hauteurs lors de la bulle internet, mais aussi le goût amer de la défaite, d’où l’intérêt pour la bourse pour les nuls. C’est probablement le titre qui m’a le plus fait suer dans toute ma vie. Sans trop savoir pourquoi, je suis attiré par cette action pour le meilleur, mais aussi et surtout pour le pire. Le 8 octobre 2002, j’ai eu la chance inouïe d’acheter JNPR au plus bas de l’éclatement de la bulle techno. La divergence haussière sur l’OBV me rend confiant dans mon choix. Je rentre au début de la séance à 4.64 dollars avec un stop de protection placé à -10 % pensant que rien de fâcheux ne peux m’arriver: http://www.boursorama.com/bourse/

Portal 3

 

Quelques heures plus tard, dans la même séance, mon broker m’envoie un SMS automatique me prévenant que mon ordre de protection a rempli son rôle (détails sur http://www.optionbinaire.ca). Les cours ont baissé de 12 % en séance, faisant exploser une multitude de stops.

 

Le lendemain, le titre confirmait qu’il avait bien fait son plus bas la veille. Il prit son envol avec au final une hausse de 600 %. Je venais de passer à coté d’une des plus belles opportunités de ma vie à cause d’un stop placé 2 % trop haut. Autant vous dire que maintenant, je comprends mieux ceux qui ne veulent plus bosser avec ces protections.

 

Je savais bien que certains titres ont une volatilité plus forte que d’autres. Mais malgré cela, je me suis fait avoir. Il faut donc retenir que si les stop loss sont mal placés, ils peuvent se déclencher de façon inconvenante et ainsi diminuer sensiblement votre rentabilité. Dans mon cas, la prudence et l’inexpérience de l’époque ont joué contre moi.

 

La bourse est ainsi faite, aucun système n’est fiable à 100%. En connaître les failles éventuelles est aussi important que la stratégie elle-même.

 

| Posted in vie | No Comments »
04.19.14

Ensuite des Trades Gagnants en options binaires

La semaine suivante me donna entièrement raison, acheter au son du canon se révéla une fois de plus comme étant l’adage indétrônable que n’importe quel investisseur devrait avoir en tête à propos de l’or et la bourse.

Plus les semaines passaient, plus les cours semblaient construire l’une des figures les plus connues en analyse technique. La formation d’une épaule tête épaule inversée ne faisait plus de doute dans mon esprit. Le bris de la ligne du cou serait l’occasion idéale pour tenter un deuxième achat en options binaires.

La figure réalisa son « break out » et un pull back (retour sur la résistance devenue support) se réalisa comme prédit par la théorie avec small caps. Je dois avouer que lors de celui-ci, j’ai commencé à douter. Mais mon fidèle et précieux allié l’OBV me réconforta, pas de panique à avoir, tout se déroulait normalement. De plus, nous avions de nouveau un marteau sur un niveau clef, la hausse pouvait reprendre. Sans trop le savoir je venais d’embarquer dans la partie la plus payante de la phase de hausse du pétrole. Pour mémoire, USO monta jusqu’à 120, le pétrole au même instant fit son sommet à 150 dollars. Ce qu’en pense ce grand broker http://en.wikipedia.org/wiki/Leon_G._Cooperman

Amazone, le site de vente en ligne, présentait à son tour une magnifique épaule tête épaule inversée. Malheureusement, cette fois-ci je n’ai pas pu profiter de la vente panique de la fin 2008 pour me placer. Par contre, la figure était tellement parfaite que j’ai acheté le titre au passage des 90 sous forme d’options binaires – si vous ne connaissez pas visitez http://www.docteuroptionsbinaires.com , ne doutant pas un seul instant que les cours iraient beaucoup plus haut.

Portal 2

L’objectif de l’ETEI donnait 145 dollars, soit plus de 60 % à prendre.

En moins de 2 mois, ce fut chose faite.

| Posted in vie | No Comments »
04.10.14

Quelques prises de position mémorables

Je ne parlerai que de celles prises en unité de temps semaines. Les journalières étant trop nombreuses, il m’est impossible de me les remémorer toutes, mais celles-ci garderont toujours une place particulière dans mon parcours de trader moyen/long terme.

Voici l’un de mes plus beaux swing trading de ces dernières années trouvé sur http://grandoption.fr. Ce fut sur le tracker USO (pétrole). Plus grand monde en ce début 2007 n’osait encore parier sur la hausse de l’or noir. Les médias, comme à l’accoutumée, en faisaient l’écho, ce qui automatiquement réveilla ma curiosité ; un secteur délaissé de la sorte ne peut que présenter une aubaine dans une optique moyen terme.

Portal 1

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je pus constater d’énormes volumes de transactions sur USO, notamment grâce au site http://www.optionbinaire.ch. Pas de doute pour moi, nous étions en phase de capitulation, l’occasion rêvée pour initier un premier ordre d’achat. Petit à petit, au fur et à mesure que la semaine avançait, un hamer (marteau) – figure de retournement haussier en chandelier japonais – se dessinait. Indubitablement c’était le moment propice ; 42.92 dollars était le prix de mon premier achat.

La théorie du marteau (http://en.wikipedia.org/wiki/David_Tepper) dit ceci :il doit être composé d’un petit corps situé près du plus haut et d’une longue ombre basse.

Toutefois, à la différence de son confrère le pendu, sa présence dans une tendance baissière signifie la présence d’un creux et donc la fin de la tendance baissière. Plus l’ombre du chandelier est basse et longue et plus l’ombre haute est courte, plus cette figure en marteau est annonciatrice d’un renversement à la hausse.

| Posted in vie | No Comments »